Mobilisation à Nantes contre le secteur aérien et leur pubs climaticides

Alors que partout dans le monde, des millions de personnes subissent de plus en plus violemment les conséquences du dérèglement climatique, la publicité incite sans cesse à la surconsommation de produits polluants, qu’elle tente de faire passer pour « écologiques » à grands renforts de greenwashing.

Les publicités pour avion incarnent ces problèmes. Bien qu’il soit destructeur pour l’environnement, le secteur aéronautique continue de vanter une neutralité carbone chimérique, alors que l’unique but de la publicité est la hausse de la demande et la croissance du transport aérien.

Les enjeux locaux autour de l’aviation sont également nombreux. Près de Nantes, en France, il a ainsi fallu des années de lutte acharnée pour que le projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes soit abandonné. Néanmoins, un projet d’agrandissement de l’aéroport actuel est toujours sur la table et les habitant.es de la métropole subissent des nuisances en raison du non-respect du couvre-feu, de minuit à 6 heures. De nombreuses associations demandent donc l’abandon du projet d’extension et l’allongement du couvre-feu de 21h à 7h.

Parmi elles, les antennes locales du GIGNV (Groupe d’intervention des grenouilles non violentes) et d’Alternatiba, qui ont répondu à l’appel de Subvertisers International à agir en soutien à l’initiative citoyenne européenne « Ban Fossil Ads » pour l’interdiction de la publicité et du sponsoring des biens et services fossiles.

 

Illustration par Michelle Tylicki

Samedi dernier, des membres de ces associations ont donc réalisé des détournements de publicités sur les sucettes et abribus en suivant le trajet de la navette qui dessert l’aéroport. Plus d’une dizaine de panneaux ont changé d’allure et affichent désormais des visuels dénonçant l’hypocrisie des compagnies aériennes, grâce aux magnifiques créations de Michelle Tylicki et Street Market Subvertiser !

Illustration par Street Market Subvertiser

Le hasard a même mis le bus du club de football local sur le chemin des activistes. Pour leur dernier match, leurs adversaires parisiens avaient fait le trajet en jet privé jusqu’à Nantes (accessible en 2h de train). Un petit message a donc été laissé aux sportifs concernant le match retour !

Article presse locale  : https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/loire-atlantique/les-anti-pubs-rhabillent-les-compagnies-aeriennes-a-nantes-10854b70-36c0-11ed-8373-78c8db13cb42

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *