Détourner la ville 2018 – bilan des actions

This post is also available in: English (Anglais)

Le deuxième week-end de mobilisation de l’association Subvertisers International a eu lieu du 23 au 25 mars 2018, avec des actions et des événements contre la publicité extérieure impliquant 37 villes dans 11 pays différents.
Après le lancement du réseau en 2017, le but premier de l’édition 2018 de #SubvertTheCity a été la rencontre des groupes internationaux entre eux, le partage d’idées et de tactiques d’action.
Des approches très diverses ont été adoptées tout au long du week-end. En France, où la mobilisation antipub est la plus importante grâce au travail de l’association Résistance à l’Agression Publicitaire (RAP), des actions ont été entreprises dans 21 villes. Entre autres, une marche de protestation « Des arbres, pas des pubs » a eu lieu à Lyon, ainsi qu’une procession funéraire festive contre les écrans publicitaires à Troyes.
Marche de protestation à Lyon, France
Des artivistes ont mené des actions à Toronto, Londres, Leeds, Berlin et New York, où des panneaux publicitaires ont été recouverts par des œuvres d’art de groupes comme Dies Irae, Berlin WerbefreiJPGMedia et Protest Stencil.
Détournement par #BerlinWerbefrei
À Buenos Aires, en Argentine, le Proyecto Squatters a sorti la peinture pour faire de la prévention antipub. La chaîne Telesur a couvert l’événement.

 

D’autres groupes ont recouvert des panneaux publicitaires avec des tissus colorés, et ainsi reconquis ces espaces d’expression publique. À Bruxelles, les « Decotaminators » ont créé une « zone d’expression libre » sur un affichage publicitaire et de manière similaire, AdBlock Bristol [link] a placé un panneau blanc par-dessus une pub, en posant la question « comment allez-vous aujourd’hui ? » aux habitants. De nombreux enfants et familles ont pu sy ‘exprimer.
Panneau recouvert à Bristol, Royaume-Uni
Panneau recouvert à Angoulême, France

À Melbourne, en Australie, la « Tramclean Team » a retiré 50 affiches du réseau de tramway de la ville. Dans les 7 derniers mois, Victoria Police, Crimestoppers, Adshell et JCDecaux ont recherché des membres supposés de la Tramclean Team, en publiant des affiches ironiques « Wanted » (Avis de recherche) sur des panneaux ciblés par le passé.

Remplacement de publicités à Melbourne

 

Les groupes de Londres Special Patrol Group et de New York Art in Ad Places ont coordonné leur action et partagé leurs œuvres graphiques.

 

Une installation du Special Patrol Group dans le métro londonien

Consume Hasta Morir a collé des stickers sarcastiques pour dénoncer le consumérisme à Madrid, suivis par des activistes de Lauzanne en Suisse. Des habitants ont organisé des ateliers à Bruxelles, Bristol et Nimbim (Australie) pour débattre des alternatives à la publicité urbaine. Brandalism a également pris part au festival bien-nommé « High on Subversion » (Addict à la subversion) avec une exposition, une conférence et un atelier à Fabrica, en Italie.

Merci à toutes à celles et ceux qui ont participé à Subvert the City 2018. Souvenez-vous : pas besoin d’attendre le prochain événement international, la publicité est partout ! Cliquez ici pour des idées d’action [link].

Pour rejoindre Subvertisers-International, écrivez à info [arobas] subvertisers-international.net (Twitter: @SubvertisersInt)

Thanks to everyone who took part in Subvert The City 2018. Remember: you don’t have to wait til next year to take action. Corporate advertising spaces are available all year round!  See ideas for action here.

Détournement publicitaire à Paris, mars 2018

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *